Le printemps nous sourit et comme à l’automne, arrive la nuit du samedi au dimanche où l’on doit avancer ou reculer l’heure. Nous sommes tous bien heureux à la perspective de gagner une heure de sommeil le matin venu, mais minou n’ayant pas reçu l’avis que nous changions d’heure, vous réveille une heure trop tôt.
Mais même sans l’aide de notre chat, certains se réveilleront par eux même une heure avant à cause de leur horloge interne. C’est précisément ce qui se passe chez votre chat lorsqu’il vous réveille une heure plus tôt : son horloge interne le pousse à se réveiller à son heure habituelle. C’est ce que l’on appelle le rythme circadien.

Vous avez sûrement remarqué que votre chat est toujours couché aux mêmes endroits aux mêmes heures de la journée? Or cette routine est l’une des principales caractéristiques du chat. Comme chez les humains, le chat est une bibitte d’habitude. En fait, la routine du chat est probablement encore plus précise que la nôtre. Ne vous arrive-t-il pas d’être réveillé par votre chat quelques minutes avant que votre alarme sonne ? Mais comment fait-il ? Très sensible au degré de luminosité durant la journée, il suit son horloge interne qui est très précise. Il se fiera également beaucoup à la routine de ses propriétaires à un point tel qu’une majorité de chats iront jusqu’à modifier leur rythme circadien naturel pour adopter le nôtre. En effet, normalement, le chat est un animal nocturne qui s’active et chasse la nuit. Pourtant, nombre de chats s’adapteront à la routine de leur propriétaire et dormir la nuit pour pouvoir profiter de leurs caresses le jour. Cela démontre l’importance que la routine des propriétaires peut avoir chez un chat.

En fait, pour beaucoup de chats, d’importants changements dans leur routine vont augmenter leur niveau d’anxiété, qui peuvent être à l’origine de problèmes de comportement. Ainsi, il n’est pas rare de voir les chats qui vivent avec des propriétaires qui travaillent sur des quarts de travail variés, comme les infirmières, les policiers et les étudiants, être aux prises avec des problèmes en ce sens.  Ils sont tout simplement incapables de se créer une routine stable qui suit celle de leur propriétaire et cela augmente l’anxiété qui créer des problèmes de comportement comme des besoins hors de la litière ou encore des problèmes de type obsessif compulsif comme mordre des fils ou se léché. Il est important de savoir que ces problèmes peuvent également avoir d’autres causes.

À noter que les chats devraient pouvoir facilement s’adapter à des changements mineurs ou moyens. Mais malheureusement, beaucoup de chats, séparés trop tôt de leur mère, n’auront pas appris à contrôler leurs émotions dont l’anxiété causée par des changements de routines. Un chat devrait vivre 14 semaines auprès de sa mère, mais souvent c’est à 8 semaines qu’il y a séparation. Or, c’est justement entre la 5ième et 14ième semaine que le chaton apprend à contrôler ses émotions et se créer sa propre routine en l’absence d’un être d’attachement.

Voilà pourquoi, avec le chat, tout changement majeur doit s’opérer avec la plus grande douceur et surtout, être accompagné de beaucoup de renforcement positif. Un nouveau conjoint devrait toujours donner des gâteries à profusion les premiers jours. Un chat qui se retrouve dans une nouvelle maison devrait la découvrir pièce par pièce et y trouver des trésors de gâteries. Un changement de sorte de litière devrait se faire graduellement sur une à deux semaine.

Malgré ce désir d’avoir une routine stable, cela ne veut pas dire qu’il faut qu’elle soit ennuyante. Des petits changements hebdomadaires dans les sortes de jeux et dans l’environnement peuvent être très bénéfiques pour votre chat.

Alors au prochain changement d’heure, prenez votre mal en patience. Votre chat mettra environ 3 jours pour comprendre que la routine a changé et s’y adaptera. Bon dodo à tous !