Aucune exception n’est possible, si vous avez un chien assurément vous devez entretenir son pelage et son corps en général. Évidemment, plusieurs races et croisements demandent plus d’attention. Voici les manipulations essentielles pour les soins au quotidien.

Le toilettage, pour un chien bien dans ses poils

L’entretien de votre chien est une question de bonne hygiène et cela lui apporte beaucoup de bienfaits pour son confort en général. Si les griffes de votre chien sont trop longues ou si les nœuds sont de plus en plus présents, il est évident que cela provoque une douleur et un risque de blessure pour votre compagnon.

Vous pouvez toujours demander de l’aide à votre technicienne en santé animale ou à une styliste toiletteuse d’expérience. Les bonnes personnes pourront vous conseiller sur la fréquence, les techniques et les bons outils à utiliser pour votre chien.

L’impact du toilettage sur votre relation avec votre toutou

Nous considérons de plus en plus notre chien comme un membre à part entière de la famille. Il est donc évident que nous souhaitons entretenir une relation de confiance avec lui. En toilettage, le mythe populaire est : « Brosse-le tout le temps, même s’il n’aime pas ça il va s’habituer ».

Cela dit qui faut opter pour une technique qui s’appelle l’immersion et qui consiste à créer la situation qui dérange votre animal et le forcer à s’abandonner. Après un moment le chien devient « inhiber » dans la situation et développe une « détresse acquise ». Vous comprenez que votre chien n’aime pas plus le brossage, mais il a tout simplement abandonné.

Quand l’éducation rend le toilettage plus agréable

Au lieu de « forcer » votre chien au toilettage, voici quelques exemples d’exercices pour entrainer votre chien à participer de façon volontaire aux différentes manipulations et outils nécessaires.

« Menton » (en anglais « Chin »)

Il s’agit d’entrainer votre chien à s’accoter la tête sur une chaise ou n’importe quelle surface et y rester. Très pratique pour n’importe quelles manipulations comme le brossage, couper les griffes, nettoyer les oreilles et les yeux et brosser les dents.

  1. Prenez un pouf ou une table basse avec un coussin ou même une chaise ou encore le coin du sofa, et avec une gâterie « leurrer » votre chien en approchant sa tête vers la surface.
  2. Après quelques récompenses votre chien viendra simplement accoter sa tête sur la surface choisie et en disant « menton » et en récompensant immédiatement.
  3. Votre chien aura bien compris l’exercice si en disant « menton » il s’accote par lui-même sur la surface.
  4. Par la suite, vous devez travailler sur la « durée ». Il devrait pouvoir rester accoté sur la surface pendant quelques secondes et même quelques minutes. Il est important de récompenser votre chien pour tous les efforts et les bonnes décisions qu’il prendra.
  5. Finalement, vous devez travailler avec les « distractions » qui dans le cas présent sont la brosse, le coupe griffe, le nettoyant, etc. Récompenser votre chien chaque fois qu’il accepte de rester accoter quand vous le toilettez.

En plus d’offrir à votre chien un bien-être physique, tous les moments agréables que vous passez avec lui affectent positivement votre relation avec votre chien.