La St-Valentin est une fête qui célèbre l’amour et cette fête est idéale pour se remettre en question sur nos relations. Certaines durent et d’autres non. Par contre, la relation avec votre chien est certainement pour la vie ! Voici quelques conseils pour bien comprendre et écouter votre compagnon canin.

Comment lire le langage corporel de votre chien ?

Comme notre chien ne peut malheureusement pas nous parler avec des mots, nous devons alors interpréter ses mouvements et ses mimiques pour mieux le comprendre. L’erreur souvent commise est d’interpréter seulement un élément pour savoir si le chien est content ou non.

J’entends très souvent « Mon chien est content, car sa queue bouge. » Le mouvement de la queue signifie seulement que l’animal est excité. Il faut être très prudent. Si un chien est derrière une clôture et aboie, le poil du dos retroussé, les oreilles en arrière, mais avec la queue qui bouge, croyez-vous qu’il est content ?

En effet, il faut évaluer toutes les parties du corps pour bien comprendre l’état d’esprit d’un chien.

Les signaux d’apaisement sont aussi des gestes fréquemment utilisés, mais trop souvent ignorés. Lorsque votre chien est chez le vétérinaire ou le toiletteur et qu’il ne cesse de bailler, vous pensez surement qu’il est fatigué et bien non ! Le chien utilise des signaux comme bâiller, se lécher les babines, détourner son regard, s’étirer de façon exagérée, cligner des yeux très lentement et j’en passe. Tout cela pour s’apaiser et signifiez qu’il n’est pas à l’aise dans la situation.

Les émotions chez le chien sont bien réelles tout comme les nôtres.

Voilà pourquoi il est d’autant plus important de reconnaitre les signaux d’apaisement et s’assurer que votre animal est heureux la plupart du temps. En effet, votre chien peut ressentir de la tristesse, de la joie, de la peur, de la colère et de la fierté…pour nommer que ceux-ci

Par contre, la jalousie et la vengeance sont strictement liées à l’humain. Souvent, nous faisons de l’anthropomorphisme avec notre chien et nous interprétons ses comportements comme si nous étions à sa place.

Comment faire la différence entre oui et non ?

Nous aimons tellement flatter nos chiens et les nouveaux toutous que nous rencontrons. Par contre, croyez-vous que votre chien veut se faire flatter en tout temps ? Voici quelques conseils pour apprendre à lui demander la permission lorsque vous voulez relaxer avec lui.

  1. Mettez-vous au niveau de votre chien ou encouragez l’animal à venir vous rejoindre sur le canapé ou le lit.
  2. Laisser votre chien venir à vous plutôt que de l’approcher.
  3. Avec une main, flattez-le à un endroit que vous savez qu’il aime.
  4. Retirez votre main et placez-la devant sa gueule.
  5. S’il approche sa tête ou son museau vers votre main, c’est qu’il vous dit oui !
  6. Si au contraire, il ne réagit pas, la réponse est non !

Il est important de respecter les besoins sociaux de votre chien et de demander la permission afin de poursuivre votre séance de caresses. Avec ce simple exercice, votre chien deviendra encore plus affectueux.

Petit rappel « santé »

La St-valentin rime généralement avec chocolat et bouquet de fleurs. Toutefois, rappelez-vous que le cacao contient de la « théobromine ». L’effet toxique de la théobromine dépend du poids de l’animal, la quantité absorbée et le type de chocolat. Pour les fleurs, évitez les tulipes, les lys, le muguet et plusieurs autres.

Alors, comment faire plaisir à votre chien pour la St-Valentin ?

Offrez-lui des aliments santé comme des fruits dans le bol modérateur Beonebreed. Une excellente façon de faire plaisir à votre chien tout en l’amusant !

Joyeuse St-Valentin à tous!