Nous pouvons affirmer que nos animaux de compagnie sont des membres à part entière de notre famille. Nous remarquons aussi que cette connexion, crée des changements positifs. Nous sommes plus souvent chez notre vétérinaire pour prévenir les maladies, car nous voulons les garder le plus longtemps possible. Aussi nos méthodes d’éducation se rapprochent davantage vers une vision plus positive et scientifique.  Voici mes conseils pour renforcer notre relation de confiance avec nos meilleurs amis canins !

Une bonne communication

Puisqu’il est impossible de communiquer verbalement avec notre chien comme nous le ferions avec une autre personne, il est essentiel de bien apprendre et comprendre son langage non verbal. Vous connaissez les nombreuses mimiques lorsqu’il vous demande de le caresser ou d’aller prendre une promenade ou même quand vous savez, sans aucun doute, qu’il voudrait bien manger la croute de votre sandwich. Nos chiens savent très bien nous lire et interagir avec nous.

Il est d’autant plus important d’apprendre à reconnaitre les signes lorsqu’il est inconfortable et les écouter. Le corps de votre chien parle de partout et pas seulement d’un élément. Par exemple si votre chien bouge de la queue, cela ne veut pas nécessairement dire qu’il est content. Vous devez toujours observer la totalité du corps. (yeux, tête, poil, gueule, queue, oreille, etc..)

Les bonnes émotions aux bonnes places !

Oui, nos chiens ressentent et vivent différentes émotions tous les jours ! Notre rôle est de nous assurer qu’elles soient majoritairement positives ! Il est certain que votre chien peut avoir peur ou craindre une ou deux situations différentes comme les orages ou les voyages en auto, mais votre rôle est de le comprendre et le supporter.

Comme l’humain, le chien ne peut pas toujours « guérir » de ses peurs. Alors, il doit compter sur vous pour lui gratter l’oreille afin de faire passer le moment plus vite ou de l’encourager avec vos mots préférés, sans jamais lui mentir en lui disant que c’est fini quand ce n’est clairement pas le cas.

Le respect mutuel

Il n’y a rien à « casser » chez votre chien. Au contraire, tout est à construire. Le respect doit commencer par vous, car vous êtes l’humain doté d’une intelligence inégalable à ce que l’on dit ! Votre chien sera ­­d’autant plus heureux et je vous assure vous aussi.

Soyons constants, clairs et calmes !

Soyons sérieux, votre chien n’a pas besoin d’une hiérarchie ou d’un chef ! Votre chien n’a pas besoin d’interdictions, mais tout simplement de règles claires et d’une constance de votre part. Gardez aussi en mémoire que personne d’autre que vous ne doit dicter ses règles, elles sont votre décision uniquement. Votre rôle de gardien est d’instaurer l’équilibre et la routine dont votre chien a besoin. Comme il n’y a aucun chien identique, votre calme est essentiel pour trouver l’équilibre.

 En terminant, rappelez-vous que de bâtir une relation prend beaucoup de temps et d’énergie. Par contre, cette relation peut se briser très rapidement si vous avez une vision différente d’une relation de confiance. En sachant que votre chien peut facilement partager 10 ans de votre vie, je crois que l’investissement vous permettra une tonne de souvenirs inoubliables.